Vendre ses bijoux en or en toute légalité

bijoux

Revendre ses bijoux en or d’occasion constitue une solution idéale pour se faire un peu d’argent. Toutefois, contrairement aux idées reçues, la vente d’un bijou en or ne se fait pas n’importe comment. Il existe des règles à suivre et des informations importantes à prendre en compte pour pouvoir vendre en toute légalité et réaliser à la fois une bonne affaire. Il est notamment nécessaire de savoir quel type de bijoux un particulier peut revendre ou encore les personnes de confiances à qui il peut s’adresser. Vous envisagez de vendre vos bijoux en or sans risquer de vous faire arnaquer ou d’être pénalisé par la loi ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la revente d’un tel produit sur le marché.  

Vendre vos bijoux en or principalement en bijouterie

En général, ce sont les particuliers qui achètent des bijoux en or chez une bijouterie et non l’inverse. Il existe toutefois des bijouteries qui effectuent un Rachat or auprès d’un particulier, qu’il s’agisse d’un collier, d’une montre ou d’une boucle d’oreille. Bien que toutes les bijouteries ne proposent pas ce genre de service, il vous est possible d’en trouver quelques-unes dans la ville et ses alentours. Vous pourrez également contacter une bijouterie en ligne. Cependant, avant de vendre vos bijoux, prenez le temps de vous informer sur les prix des bijoux. Si possible, cherchez ceux qui ont les même caractéristiques que les vôtres. Cela vous permettra d’avoir un bon prix lors de la vente de vos articles en or. À noter qu’il existe une loi obligeant les professionnels à être transparent sur les tarifs qu’ils pratiquent. La bijouterie de votre choix ne peut donc pas vous mentir sur les prix de ses bijoux. C’est dans votre droit de demander le prix de ses bijoux pour que vous puissiez estimer avec précision le prix de votre bien. N’hésitez pas à comparer les prix proposés par ces professionnels de vente d’or et profiter ainsi du meilleur prix sur le marché.

Demander un contrat écrit lors de la vente des bijoux

Pour que le rachat d’or soit effectué en toute légalité, il vous faut demander un contrat écrit par l’acheteur une fois la vente conclue. Ce dernier doit obligatoirement remettre un contrat conforme aux exigences imposées par la loi. Lui et le vendeur doivent disposer du même contrat attestant que la vente a été effectuée en toute conformité. Sur ce contrat doit notamment être inscrit le nom et l’adresse de l’acheteur. Quelques informations indispensables doivent également y être mentionnées, notamment le numéro d’inscription au registre du commerce ou encore le prix de vente et la désignation de la nature des biens. Si le potentiel acheteur ne peut fournir un tel contrat, il est fortement recommandé de chercher un autre acheteur. La vente de biens précieux tels que les bijoux en or doivent être assurés par des contrats formels pour éviter toute arnaque et toute perte de la part du vendeur comme de l’acheteur. Si par ailleurs vous choisissez de vendre vos bijoux en or sur Internet en publiant sur divers sites « je vends mon or », prenez le temps de toujours demander une assurance du colis couvrant le contenu de ce dernier. Cela vous évitera de perdre votre argent si le colis venait à ne pas arriver à destination.

Il est interdit de payer les bijoux en espèces

Pour vendre en toute légalité vos bijoux en or, vous devez savoir que la loi pénalise tout paiement en espèces. L’achat des produits doit s’effectuer par virement bancaire ou par chèque barré. Cette restriction est une technique conçue pour lutter contre le blanchiment d’argent. Quel que soit le montant, si l’acheteur propose de vous payer en espèce, pensez à vous adresser à d’autres personnes. Cela vous évitera non seulement de vous impliquer dans des situations dangereuses, mais aussi d’éviter des problèmes avec la loi. Que vous envisagiez de vendre un bracelet cassé ou une petite bague n’ayant pas une grande valeur, demandez toujours à vous faire payer par chèque ou par virement. Quels que soient les arguments avancés par l’acheteur, montrez-lui que vous connaissez la loi et que ce n’est pas la première fois que vous effectuez ce genre de ventes. En cas de litige, n’hésitez pas à contacter une association de consommateurs ou un médiateur de consommation.

Faire une déclaration de vente auprès d’un centre des impôts

Toute vente de bijoux en or effectuée requiert un taux de taxe forfaitaire de 10,5%. Si vous effectuez la vente de vos bijoux chez un professionnel tel qu’une bijouterie, c’est ce dernier qui devra calculer la taxe et le déduira de l’argent qu’il vous doit. Dans ce cas-ci, vous ne serez pas obligé de faire une déclaration puisque la transaction se fera de façon automatique. Par contre, si vous êtes un particulier qui revend à un autre particulier, vous serez dans l’obligation de calculer le montant de la taxe pour ensuite le déclarer auprès de votre centre des impôts.

Articles spirituels et objets ethniques : trouver une boutique spécialisée en ligne
Obsidienne œil céleste : Propriétés et vertus