Vertus de la pierre marbre en médecine alternative

pierre marbre

Aussi bien connu sous l’appellation grecque marmaros, la pierre de marbre signifie littéralement pierre resplendissante. En médecine alternative, elle est connue pour ces multiples vertus médicinales. Plusieurs pratiques paramédicales l’ont adopté lors de thérapie par pierre naturelle. Aujourd’hui, de nombreuses pierres semi-précieuses comme la pierre de marbre sont recherchées ardemment pour leurs propriétés mystiques singulières. De plus en plus de personnes affirment l’efficacité de ces pierres comme moyen de traitement de divers maux et troubles chez l’Homme. Largement démocratisée sur le commerce et partout dans le monde en matière de lithothérapie, elle n’a pas encore fini de dévoiler l’ensemble de ses secrets.

La mystérieuse histoire qu’entoure la pierre de marbre

La civilisation grecque fut à ce jour la première civilisation à avoir réellement utilisé la pierre de cristal pour diverses utilisations : sculptures, confections artisanales diverses, etc. Elle la nomma pierre resplendissante pour faire échos à la beauté incomparable du minéral. Physiquement, la roche est visiblement dense et ferme, ce qui est propice pour les réalisations architecturales, mais également pour les œuvres de nature artistiques. Les artistes sculpteurs l’affectionnaient ainsi particulièrement en raison de la malléabilité et la durée de vie du matériau. Des travaux pointilleux ont été réalisés au cours des siècles sur la base du cristal.

Au cours du glorieux règne de la civilisation Cyclades, ces minéraux furent intensément exploités comme matière première pour la fabrication d’idoles funèbres. Plus tard, à la période néolithique, la pratique s’est démocratisée dans des régions reculées des îles égéennes à plus de 3 millénaires avant l’ère moderne. Encore à présent, des fragments de ces sculptures sont retrouvés dans ces îles pour symboliser le fort engouement pour le marbre. Les Empires romains et grecs n’hésitent pas à l’utiliser comme matériau de base pour la construction de grands monuments religieux, mais également pour la création de statuette à l’effigie des grandes divinités de l’époque.

Le bois et la terre ont longtemps été dénigrés en faveur du marbre pour ériger des stades politiques, mais également des temples. La présence des carrières en Paros et Nixos ont largement facilité l’exploitation et les travaux. Cette roche si singulière avait la fabuleuse capacité de laisser pénétrer les rayons de soleil dans les pièces, ce qui a amplement plus aux architectes et décorateurs de l’époque. Rendez-vous sur site www.france-mineraux.fr pour retrouver des pierres d’exception. Afin d’obtenir une finition différente, les experts en minéral de l’époque ont élaboré des techniques de transformation et d’extraction révolutionnaires. En polissant la roche, une palette de couleur différente pouvait être obtenue.

Les particularités de la pierre de marbre

Dans le domaine de la géologie, la pierre de marbre est considérée comme étant un minéral de texture calcaire. La roche aura subi des transformations connues sous le phénomène de métamorphisme. Autrement dit, des modifications se sont opérées au cours de l’assemblage minéralogique. Les calcaires plus anciens ont subi des cristallisations, ce qui a changé la composition chimique d’origine. L’émergence du carbonate de calcium a permis la constitution progressive des cristaux de calcite dans la roche. Des taches et des veines spécifiques caractérisent l’aspect esthétique du minéral.

Différentes teintes sont visibles dès que l’on commence à la polir proprement. L’appellation de roche marbrière est plus appropriée compte tenu de la signification littérale géologique. Toutefois, l’approche artistique adopte une vision complètement opposée. Elle voit le cristal comme une pierre pouvant se décliner en diverses variétés destinées au polissage et au lustrage. En utilisant cette technique, la lumière est réfractée et brille dans un magnifique éclat. La multitude de nuances de couleurs présentes chez la pierre de marbre lui vaudra sa place de matière par excellence. La couleur blanche ou statuaire est celle utilisée la plus fréquemment.

L’absence de tache et de veine est alors idéale pour les créations artistiques uniformes. Ainsi, la désignation marbre est surtout associée aux roches d’origines calcaires dont le polissage est faisable. Hormis l’empire romain et grec, d’autres cultures aussi illustres ont décidé de travailler le cristal. Il s’agit notamment de la civilisation égyptienne. L’Égypte est connue pour ces constructions illustres et légendaires. Par contre, les livres d’histoires ne racontent pas souvent sa grande affinité avec le cristal. Au cours du processus de momification des grands pharaons, les organes internes étaient placés dans des vases faits de marbre. L’Empire byzantin a également voulu suivre le courant. Les colonnes de la Basilique de Saint-Pierre sont réalisées à partir des fameuses pierres.

Composition chimique et origine de la pierre de marbre

Le marbre désigne l’ensemble des variétés de roches calcaires à grains fins et pouvant être polies. Ces roches marbrières sont initialement apparues autour de la période mésozoïque, c’est-à-dire à l’ère jurassique. C’est au cours de ces époques que les variétés de teintes, de nuances et combinaisons étaient les plus abondantes. Au niveau de la croûte terrestre, à plus de 5 000 mètres de profondeur se sont formés les rochers lourds, suite à la pression écrasante de la vapeur interne et la chaleur naturelle. L’apparition du minéral est le résultat de l’agglomération de calcaire, il y a de cela plus de 335 millions d’années.

Les seuls vestiges de ces formations géologiques sont les grands massiques comme les Pyrénées ou également les Alpes. La cristallisation définitive du minéral s’est opérée il y a plus d’une cinquantaine de millions d’années. L’extraction du minéral dans les carrières se fait à l’aide de scie diamantée. La technique moderne est née dans les années 70 dans les carrières d’exploitation en Italie. Des scies diamantées étaient utilisées pour découper les minerais en blocs horizontaux très épais. L’invention de cet outil révolutionnaire a permis d’accélérer drastiquement la production et magnifier la finition des découpes.

Des ateliers de marbrerie se chargeaient d’affiner la découpe et tailler la pierre pour l’usage approprié. De l’acide était versé sur le minéral pour retirer la couche de calcin superficielle. Le rouge s’obtient par l’association de chrome, de fer et de sels de cuivre. Quant au vert, il provient généralement de la forte concentration en magnésium. Ainsi, le cristal n’est pas monochrome, mais possède une large palette de coloris selon la composition. L’aspect extérieur du cristal se caractérise par des dessins naturels creusés au fil du temps : ondes, nuages, veines, etc. Les veines représentent les traits qui définissent le plus les roches marbrières.

Lithothérapie : les propriétés de la pierre de marbre sur le plan mental

La pierre de marbre est couramment utilisée dans la lythothérapie. Auparavant, les gens étaient sceptiques rapport aux vertus des pierres semi précieuses sur le plan psychique. Pourtant, plusieurs témoignages confirment par leurs expériences personnelles les effets des cristaux. Cette médecine alternative connaît ainsi une grande émancipation. Beaucoup de spécialistes se sont penchés sur la véracité de cette médecine ont observé des résultats probants auprès de patients ayant reçu des séances de lythothérapie.

Participant au développement du psychique, les pierres et minéraux émettent des vibrations imperceptibles qui se mettent en corrélation avec le corps. Le cristal influe positivement sur l’esprit humain et l’accompagne dans les prises de décision. Il émet des ondes particulières qui permettent d’entrer en contact avec le subconscient et l’aide à résoudre des problèmes ou des conflits intérieurs refoulés. Il participe également dans l’assertivité et le gain de confiance en soi. Au contact avec la roche, l’utilisateur retrouve son énergie vitale. Les vertus des pierres sont innombrables.

Dans une perspective plus spirituelle, les roches marbrières sont réputées pour leurs propriétés astrales. Autrement dit, elles aident l’esprit à atteindre un étant second de plénitude et de sérénité. Intimement lié à l’hindouisme et le shintoïsme, le cristal accentue le côté spirituel et aide les utilisateurs au contact des pierres semi précieuses à évacuer leurs émotions. La roche absorbe toutes les ondes négatives et fait régner la paix et la bienveillance.

Lithothérapie : vertus de la pierre de marbre sur le plan physique

Les roches marbrières possèdent également des propriétés particulières au niveau corporel. Elles ne soignent pas que les troubles psychiques, mais également tous les maux qui perturbent le plan charnel. Des pratiques d’antan se perpétuent encore aujourd’hui comme le traitement des maux de ventre par les poudres de marbre. Présent dans la composition de la poudre, le Paésine agit positivement sur l’ossature humaine. Les cristaux statuaires solidifient les os fragiles et participent à leur développement. Les propriétés des pierres peuvent s’estomper avec le temps.

En mettant le cristal au contact direct avec la peau, il lui transmet de bonnes vibrations et participe à son élasticité. L’épiderme est reconstitué et gagne en vitalité. Pour les personnes souffrantes d’addictions à alcool et au tabac, prendre des bains réguliers avec ces pierres de santé permet d’éloigner l’addiction. Une énergie positive parcourt ainsi le corps et facilite le processus de guérison. L’utilisation de la gemme favorise le recouvrement énergétique après une opération éreintante ou un accouchement.

La gemme possède une relation singulière avec les globules blancs présents dans le sang et la moelle épinière. À en croire les spécialistes, la pierre participerait à l’élimination des toxines dans l’organisme et la bonne circulation sanguine. La lithothérapie avec le cristal fortifie ainsi le système immunitaire et guérison rapide des cellules. Le marbre facilite le processus de reconstitution des tissus osseux. Il soigne les troubles digestifs et aussi les éruptions cutanées. La pierre semi precieuse doit être nettoyée et revitalisée avec du sel ou des sources d’eau chaude.

Pourquoi porter un bracelet 7 chakras ?
L’utilisation de l’apatite bleue en lithothérapie